Cultures intermédiaires

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Comment gérer les intercultures ?

Afin de limiter les fuites de nitrates durant la période pluvieuse à l’automne, la couverture des sols est obligatoire pour toutes les parcelles en zone vulnérable.

Intercultures longues (avant une culture de printemps)

Les types de couverts autorisés sont :

  • CIPAN (Culture Intermédiaire Piège à Nitrates), légumineuses en mélange (légumineuses pures en Agriculture Biologique), et en SDSC ( Semis direct sous couvert)
  • Culture dérobée,
  • Couvert végétal en interculture (mélange d'espèces implanté entre deux cultures principales ou avant, pendant ou après une culture principale et qui a pour vocation d'assurer une couverture contine du sol)
  • Repousses de colza et d’orge de printemps (dans la limite de 20% des surfaces en interculture longue pour l’orge) denses et homogènes,
  • Broyage fin des cannes de maïs grain, de sorgho ou de tournesol suivi d’un enfouissement des résidus dans les 15 jours suivant la récolte (1)

(1) Pas d’enfouissement pour les îlots sur les communes  appartenant au couloir de migration et d’hivernage des grues cendrées(Annexe 2a arrêté régional), pour les îlots en zone inondable et pour les îlots en TCS ou faisant l'object d'un semis direct sous couvert.

La CIPAN ou la culture dérobée doit être maintenue au minimum 2 mois, avec une destruction au plus tôt le 15 octobre. En cas d'apport organique, la destruction ne peut être réalisée qu'à partir de 20 jours après l'apport.

Zones d'Actions Renforcées (ZAR)

Dans la Marne, 26 ZAR ont été délimitées autour de certains captages. Ces zones correspondent à des Aires d'Alimentation de Captage (AAC) quand elles sont définies, à des périmètres de protection éloignée (PPE) ou aux limites de la commune.

Consultez la liste des zones d'actions renforcées dans la Marne

Sur ces ZAR :

  • le couvert en interculture longue ne peut être détruit avec le 1er novembre
  • le retournement des surfaces en herbe depuis plus de 5 ans est interdit
  • la succession de deux culturees de maïs ne peut être mise en place qu'une seule fois sur une période de 5 ans (à partir du 1er septembre 2018). A défaut, un couvert végétal inter-rang doit être implanté sur les îlots concernés au stade précoce de développement de la culture.

Dérogations à l’implantation d’un couvert :

  • Sans déclaration :
    • si la culture précédente est récoltée après le 1er septembre inclus (sauf derrière maïs grain, sorgho et tournesol)*
  • Avec déclaration préalable à la DDT avant le  1er septembre :
    • si la technique du faux-semis nepeut être mise en oeuvre qu'après le 1er septembre (justification technique) afin de lutter contre les limaces, vivaces et adventices*

Le modèle de déclaration est disponible en téléchargement.

* Pour ces deux situations, vous devez calculer le bilan azoté post-récolte des parcelles concernées et l’inscrire dans votre cahier d’enregistrement. Vous pouvez vous aider de l’Outil de calcul du bilan azoté post-récolte proposé dans les outils à télécharger.

Intercultures courtes (entre un colza et une culture d’automne)

La couverture des sols est également obligatoire dans les intercultures courtes entre une culture de colza et une culture semée à l’automne. Elle peut être obtenue par des repousses de colza denses et homogènes qui doivent être laissées en place au moins un mois (délai entre 2 interventions mécaniques, déchaumage possible). Ce délai peut être réduit à 3 semaines en cas de justification de présence de nématodes (Heterodera schachtii) dans une rotation comprenant des betteraves.

Dérogations au maintien des repousses :

Sans déclaration :

  • si la technique du faux-semis est mise en œuvre afin de lutter contre les limaces, vivaces et adventices

Destruction des couverts

Une destruction partielle par broyage des sommités florales, sans enfouissement, est possible dès le stade floraison, indépendamment de la date. Le PAR nitrates Grand Est précise que le broyage de l'ensemble des parties aériennes de la couverture constitue une destruction se la culture ne peut pas repousser après celui-ci.

La destruction chimique des CIPAN et repousses est interdite sauf :

  • sur les îlots en Techniques  Culturales Simplifiées (TCS),
  • sur les îlots destinés à des légumes, cultures maraîchères ou porte-graines,
  • sur les îlots infestés dans leur ensemble par des adventices vivaces sous réserve d’une déclaration à l’administration.

Contact

Besoins d'informations ?
Votre conseillère :

Amélina Bidel
03 26 64 08 13

Calcul du bilan azoté

Outil de calcul du bilan azoté post-récolte (Fichier excel avec 2 onglets) :

Je calcule mon bilan azoté (Excel 2010)

Je calcule mon bilan azoté (Excel 97-2003)

Table des exportations d'azote par les cultures - Comifer

Vous former

Trouvez la formation qu'il vous faut