Vous êtes ici : Accueil > Territoires > Aménagement hydraulique

Aménagement hydraulique

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Aménagements hydrauliques des coteaux viticoles

Lors de violents orages, il arrive de plus en plus fréquement que des villages viticoles subissent des inondations et des coulées de boues. Les aménagements hydrauliques des coteaux permettent de lutter contre le ruissellement  et l’érosion et d’apporter des réponses à ces situations.      

De nombreuses solutions d'aménagement collectif sont envisageables, répondant à plusieurs objectifs :

  • Améliorer les conditions d’exploitation
  • Assurer la sécurité des personnes et des biens
  • Préserver la ressource en eau
  • Garantir une synergie vertueuse entre l'appellation Champagne et son environnement

    Une approche globale indispensable, sur l'ensemble du bassin versant

    Tout projet d’aménagement hydraulique est le fruit d’une réflexion collective à l’échelle du bassin versant. Tous les acteursconcernés sont impliqués (viticulteurs, collectivités, partenaires techniques et financiers...). Pour être efficace, un projet d'aménagement hydraulique d'un coteau viticole doit viser plusieurs objectifs :

    • Freiner l’eau pour favoriser son infiltration dès l'amont et limiter l'apparition de phénomènes d'érosion et de ruissellement,
    • Capter et collecter les eaux excédentaires au moyen d'ouvrages hydrauliques dès l'amont,
    • Tranquilliser et épurer ces eaux avant de les rejeter dans le milieu naturel.

    Pour ce faire, le projet doit se décliner à plusieurs niveaux :

    • En amont, au niveau des parcelles individuelles, en faisant évoluer les pratiques viticoles (enherbement et gestion du sol, …),
    • En amont, dans l’ensemble du coteau viticole, en privilégiant les aménagements collectifs relevant de l’hydraulique douce (bandes enherbées, implantation de haies anti-érosives, fascines, grata-viva, redents dans les fossés, voiries en dalles gazon …),
    • En amont, le cas échéant, en coordonnant les aménagements d’hydraulique douce avec des ouvrages relevant du génie civil (canalisations, grilles avaloirs, chemins bétonnés…), si ceux-ci-sont nécessaires.
    • En aval des coteaux, grâce à des bassins de rétention et d’épuration.

    La Chambre d’agriculture accompagne tous les porteurs de projets

    L'aménagement collectif de l'hydraulique et de la voierie sur les coteaux viticoles nécessite une structure juridique stable et durable. Plusieurs types de maîtres d’ouvrage sont ainsi possibles :

    • L'Association Syndicale Autorisée (ASA), est une association de propriétaires sur un périmètre défini, créée, gérée et financée par les propriétaires eux-mêmes, qui prennent leur projet en main. Une fois créée, elle constitue une structure durable, qui pourra définir et exécuter les travaux d’aménagements sur le long terme, ainsi qu’assurer leur entretien.
    • La collectivité peut, au moyen d'une procédure administrative comprenant une enquête publique (Déclaration d'Intérêt Général), réaliser des travaux et imposer une participation financière aux propriétaires concernés. Il s’agit d’une démarche qui permet de réaliser un projet précis et cohérent, préalablement défini. Aménager l’hydraulique du vignoble.
    • L'Association Foncière (AF), dans le cadre ou à la suite d'un remembrement, peut également porter de tels projets. Gérer une association foncière.
    • Sans oublier les exploitants agricoles ou viticoles, qui peuvent individuellement réaliser certains aménagements sur leurs parcelles, et faire évoluer leurs pratiques culturales.

    Des partenaires multiples

    A chaque étape du projet, la Chambre d’agriculture de la Marne apporte son appui. Elle favorise les relations entre les porteurs de projet et les nombreux partenaires impliqués dans l’hydraulique viticole.

    Elle peut également proposer un appui administratif aux maîtres d’ouvrage pour la création de la structure juridique adéquate, ainsi que lors du fonctionnement de ladite structure.